54. Jahrgang Nr. 1 / Januar 2024
Datenschutzerklärung | Zum Archiv | Suche




1. Jenseits
2. Zeig mir deine Wege, Herr
3. Der unfruchtbarer Feigenbaum
4. Ubi non est auditus noli effundere sermonem
5. Take me away
6. Die Welt wird immer verrückter
7. Überlegungen zur Metaphysik des Krieges
8. Katastrophen und Alpträume
9. Nach Gasa werden Juden
10. Warum die kleinen Bauernhöfe
11. Mitteilungen der Redaktion
À la recherche de ´unité perdue
 
À la recherche de ´unité perdue

Appel de P. Courtney Edward  Krier, Werner Olles et Eberhard Heller


Lorsque S. E. Mgr Ngô-dinh-Thuc a signé sa déclaration sur la vacance du Siège Romain le 25 février 1982 et l´a annoncée publiquement le 21 mars 1982 à Saint-Michel, Baaderstrasse / Munich, il a également exprimé dans cette déclaration qu´il voulait tout faire pour mettre fin à la crise de l´Église. Malheureusement, il n´a pas pu y parvenir : il décéda le 22 décembre 1984.

La déclaration du Père Courtney Edward Krier, de M. Christian Jerrentrup et du Dr. Eberhard Heller en l´an 2000 (cf. EINSICHT n°3 d´août 2000) voulait s´associer à la déclaration de Mgr Ngô-dinh-Thuc et montrer comment et par quelles mesures il serait possible que l´Église, qui avait perdu sa visibilité et son unité, parvînt à être reconstruite en tant qu´institution de salut.
fin de discuter de ce projet et de promouvoir son approbation, Eberhard Heller, accompagné de son fils Bernhard et du Dr. Klominsky, s´est rendu au Mexique au printemps 2000 pour y présenter ces projets au plus grand groupe ecclésiastique et en discuter avec lui. Étonnamment, la nouvelle déclaration a trouvé le plein soutien de tous les membres de l´Union Trento, dirigée par Mgr Davila. Mais lorsqu´il s´est agi de formuler des approches pour la mise en œuvre de ce plan, composé de différentes étapes dans son programme, les Mexicains ont renoncé. Selon eux, ils ne pouvaient pas participer à la mise en œuvre de l´idée d’un rétablissement de l´Église et devaient se limiter aux tâches pastorales par considération pour l´évêque américain Marc Pivarunas, qui avait rejeté certains points de la déclaration (élection d´un Pape). En conséquence, le groupe le plus important de la résistance catholique n´a pas réussi à mettre en œuvre ce plan de rétablissement et la déclaration disparut à ce moment-là parce que, dans ces conditions, peu de prêtres et de laïcs pouvaient s´enthousiasmer pour sa mise en œuvre.

Dans l´intervalle entre 2000 et aujourd´hui, c´est-à-dire en 2023, il ne s´est rien passé en vue d´un rétablissement de l´Église. Au contraire, ces groupes, qui prétendent encore représenter la foi de l´Église et faire partie de cette Église romaine, sombrent de plus en plus profondément dans le sectarisme parce qu´ils ne remplissent pas les fondements et les conditions nécessaires pour être légitimement qualifiés de prêtre ou de fidèle catholique. Cela consisterait - comme le montre la déclaration de 2000 - en ce que les clercs et les laïcs concentrent leur intérêt premier non pas sur la pastorale, mais sur la volonté et les efforts pour retrouver l´unité perdue comme condition préalable à de nouvelles étapes vers la restauration de l´Église.
our illustrer ce glissement vers le sectarisme, il suffit de regarder la pratique générale des prêtres dans la soi-disant résistance. En particulier, ils opposent de la résistance à leur véritable mission de pasteurs chargés d´âmes. Ces prêtres vont de maison en maison, de lieu en lieu, avec leur coffret de messe, pour dire « l´ancienne messe » à différentes personnes... et rien de plus. Ils offrent la célébration de la messe comme un colporteur offre ses marchandises et satisfont ainsi simplement à la mentalité d´assistanat sacramentel qui anime ces gens. Les activités de ces clercs se limitent à cela, sans enseignement à ces fidèles. Cela signifie que le fondement de cette célébration de messe, avec son enseignement sur l´Eucharistie établi sur l´ensemble de la foi catholique, est caché ou simplement ignoré. Les prêtres se contentent d´aller au-devant de la demande des fidèles pour l´administration des sacrements et de la satisfaire. Ils se sont ainsi abaissés au niveau de simples distributeurs de sacrements, qui n´accomplissent pas leur tâche de pasteurs responsables et ignorent également la vie des fidèles, laissés seuls avec leurs soucis.

Heller a critiqué cette logique à courte vue, focalisée sur les sacrements, dans une contribution intitulée « Seulement l´ancienne messe » de janvier 1987, c´est-à-dire il y a déjà 36 ans. L´éclatement en groupes et groupuscules de plus en plus nombreux se poursuit avec le danger toujours croissant de perdre non seulement l´unité de la structure ecclésiastique mais aussi celle de la foi. Les débats sur les problèmes théologiques, tels qu´ils se déroulaient encore au début de notre lutte ecclésiale, ne sont plus menés, ce qui conduit à une perplexité sans cesse croissante ou à une diminution des connaissances théologiques sur la manière de surmonter cette crise de désorganisation ; parfois encore ces débats s´enlisent purement et simplement.
Dans le but de mettre fin à cet état de vie spirituelle et ecclésiastique restreinte, dont beaucoup de gens entre-temps constatent toujours plus clairement les limitations, les signataires de cet appel se réfèrent une fois de plus à la déclaration de 2000 et vous demandent, chers lecteurs, de ne pas le laisser échouer à nouveau, mais de l´implémenter enfin. En espérant que, depuis lors, les clercs en particulier aient changé d´avis face au désastre imminent, nous vous demandons sincèrement de coopérer au moins à la mise en œuvre du premier pas vers le rétablissement de l´Église, qui consisterait en ce que les groupes et les groupuscules se réunissent pour former de véritables communautés de foi. Nous devrions nous dépêcher car, il est que plus temps, presque déjà trop tard. Et ce n´est que si nous demandons au Saint-Esprit de soutenir notre projet que nous avons l´espoir qu´il nous accorde son aide.
Nous demandons un engagement résolu dans ce projet de récupération de l´unité et une déclaration explicite de votre volonté d´appartenir à cette unité au sens de la foi et de l´Église. Il ne faut pas qu´il nous arrive la même chose qu´à l´église de Laodicée, à laquelle l´ange écrit : « Tu n´es ni froid ni chaud. Oh, si seulement tu étais l´un ou l´autre ! Mais tu es tiède, c´est pourquoi je te vomirai. » (Apocalypse 3 : 15 s.)

Si vous, cher lecteur, souhaitez participer à cette tâche, c´est-à-dire à la mise en œuvre de ce plan de base, qui est la condition préalable à la réalisation d´étapes ultérieures jusqu´à la réalisation de la pleine unité, veuillez contacter l´un des signataires :

Père Courtney Edward Krier, E-Mail: in_his_service@att.net
Werner Olles, E-Mail: ditze.olles@arcor.de
Eberhard Heller, E-Mail: foto-heller@gmx.de

Cet appel apparaît également dans toutes les langues du monde sous forme de tiré à part. Veuillez le commander dans la quantité que vous voulez. Distribuez-le à toute personne qui, selon vous, partagera notre principale préoccupation concernant le rétablissement de l´Église. Entre-temps, sous l´égide de Bergoglio/François, il est devenu (plus) clair pour de nombreux fidèles que cette personne usurpe le trône de Pierre. Ces fidèles recherchent un soutien spirituel. Aidez-les à retrouver la lumière de la vraie foi. Si cette tâche d´unification des communautés arrivait à se réaliser, on pourrait faire un pas supplémentaire vers leur rapprochement : développer un projet pour la prise en charge des fidèles.

 
(c) 2004-2018 brainsquad.de